Primates, singes, grands singes…On vous dit comment faire la différence !

Dans le langage courant, il n’est pas rare de voir des confusions entre les termes « primates », « singes » et « grands singes » : pourtant ces 3 catégories sont bien différentes ! On vous explique comment faire la différence simplement.

Par exemple, RAJAKO est un programme de préservation des primates et de leurs habitats naturels.

 

Qu’est-ce qu’un primate ?

Un primate se reconnait principalement à ses pouces opposables aux autres doigts. Ainsi pour un primate on parle de mains et des pieds (et non des pattes) munis d’ongles (et non de griffes). Un primate possède également une face plutôt aplatie, qui lui permet de voir en relief, et seulement deux glandes mammaires.

Dans l’arbre du vivant, l’ordre des primates est divisé en deux grands groupes : les simiens, (regroupant les singes et les grands singes)  et les  prosimiens qui rassemblent entre autres les lémuriens.

On trouve 496 espèces de primates répartis en Amérique du Sud et Central, en Afrique et en Asie, dans des biotopes variés allant de la forêt équatoriale aux montagnes enneigées en passant par les plaines et savanes.

 

Qu’est-ce qu’un singe ?

Les singes sont les simiens. Ainsi, si tous les singes sont  bien des primates, tous les primates ne sont pas des singes ! Le lémurien en est le parfait exemple.

Alors, comment différencier un lémurien (prosimien) d’un singe (simien) ?

Les lémuriens ont une queue non préhensible, présentent un museau avec une truffe humide (contrairement aux singes qui ont un véritable nez comme nous), ont des oreilles amovibles et vont se lécher pour se laver et non s’épouiller comme les singes.

Maki Catta
Un prosimien (lémurien), le Maki Catta, source : Flickr
Source : Pexel
Un simien (singe), le capucin à épaules blanches, Source : Pexel

 

 

 

 

 

 

 

 

Et du coup…qu’est-ce qu’un grand singe ?

Le grand singe se différencie du « singe » par sa grande taille, son absence de queue, une face plate, une boîte crânienne plus développée, mais aussi par une locomotion au sol un peu particulière : le grand singe marche sur les phalanges de ses mains alors que le singe marche les mains à plat.

Il existe cinq grandes espèces de grands singes répartis uniquement en Afrique équatoriale et et Asie du Sud-Est. Parmi les plus connus on peut citer le gorille et l’orang-outan, mais il y aussi le chimpanzé (souvent considéré comme un petit singe à cause de sa modeste taille), son proche cousin le bonobo, sans oublier le gibbon qui reste assez méconnu du grand public.

Crédit : J.M.Krief
Un grand singe : le chimpanzé, Crédit : J.M.Krief

 

En résumé, voici un arbre très simplifié de l’ordre des primates :